Pour enfants - www.crematorium.eu informs about crematoria in Europe- Krematorium.eu- crematorio.eu, find a crematorium

Search
Go to content

Main menu:

Pour enfants

Salut, je m'appelle Bert et je suis le petit ours d'Arthur.

Arthur est un garçon de 9 ans. Il a été dernièrement visité un crématorium et je pouvais l'accompagner. Nous ne savions pas ce qui se passe dans un crématorium et Arthur pouvait poser toute question au Monsieur qui nous accueillait sur place. Dans cette histoire, tu peux lire ce que nous avons pu apprendre de lui :

"Et ça ne fait pas mal?", s'inquiétait Arthur.

"Non", lui répondait le collaborateur. "Quand quelqu'un est mort, il ne sent plus rien.

""Et qu'est ce qui se passe effectivement dans un crématorium?", demandait Arthur.

"Habituellement, des funérailles sont organisées pour permettre de prendre congé du défunt. Souvent elles sont célébrées dans l'église, mais elle peut également être célébrées dans un crématorium. Quand les invités arrivent au crématorium, la famille est accueillie dans la chambre de famille. Les autres gens se rendent dans une autre pièce. En même temps, les employés des pompes funèbres apportent le cercueil dans le funérarium et déposent de belles fleurs et bouquets ou même parfois des dessins d'enfants autour du cercueil. La plupart du temps des bougies sont allumées. Dans une cérémonie solennelle on prend alors congé du défunt."

"Une cérémonie, est-elle toujours triste?", questionnait Arthur.

"Non, elle peut être très belle", lui expliquait le Monsieur. "Prendre congé de quelqu'un ne doit pas nécessairement être triste. Il y a aussi des gens qui considèrent la mort comme un bel évènement. Souvent la mort signifie aussi la fin de douleurs insupportables dues à une longue maladie inguérissable. Outre, beaucoup de gens croient à une vie après la mort.Lors de la cérémonie, un prêtre, des membres de famille ou des amis et connaissances du défunt prennent souvent la parole et parlent du défunt, des évènements survenus dans sa vie ou présentent un beau poème. Souvent, la famille a choisi au préalable de la musique qui est intégrée dans la cérémonie. Mais il est également possible qu’avant son décès le défunt ait choisi lui-même de la musique et ait exprimé son voeu quelque part. "

Arthur : "Et qu'est-ce qui se passe après?"

"Quand la cérémonie est terminée, tous les gens se rendent dans une autre pièce où ils peuvent faire témoignage de leurs regrets auprès de la famille. C’est ce qu’on appelle ‘exprimer ses condoléances’.", lui expliquait l'homme du crématorium. "Après, tous les participants reçoivent ici selon leur choix une tasse de café, un verre de limonade, un petit pain garni ou un morceau de gâteaux."

"Et qu'est-ce qui se passe avec le défunt?", continuait Arthur à interroger le collaborateur.

"Quand tout le monde a quitté la salle de cérémonie, le cercueil est transporté au four crématoire. Les fleurs et bouquets sont déposés à la sortie du crématorium permettant de les voir en quittant. Dans ce four le corps est le cercueil sont brûlés. Ce four est très chaud, environ 1.000 °C.  On ne peut y mettre qu'un seul cercueil et la crémation dure presque une heure et demie. Après la crémation il ne reste plus que des cendres que l’on recueille dans une urne.

"A quoi une telle urne ressemble-t-elle?", demandait Arthur.

"En général, une urne ressemble à un beau vase muni d’un couvercle" lui expliquait le Monsieur. "Elle peut être fabriquée en divers matériaux, par exemple en bois, métal, verre ou porcelaine."

Arthur : "Et que devient-il des cendres?"

"C’est la famille qui décide ce qui se passe avec les cendres. Il y a beaucoup de possibilités.En Allemagne, les urnes doivent être conservées au cimetière. Rarement elles peuvent être placées à un endroit expressément y destiné.Un tel mur muni de niches prévues pour la conservation des urnes est également dénommé ‘columbarium’. Dans d'autres pays, les cendres peuvent même $ dans l'univers. »
Dans d’autre pays, les cendres peuvent même être expulsées dans l’univers, où elles volent longtemps autour de la terre et s’approchent ainsi du ciel.

A l’étranger les urnes peuvent même avoir une place d’honneur dans l’habitation des parents proches. Oui, il est même possible de conserver un peu de cendre dans une toute petite urne que l’on appelle alors médaillon et que l’on peut alors attacher à une chaîne portée autour de son cou, de sorte d’être constamment très proche du défunt », terminait le Monsieur.

Comme tu as pu constater, Arthur et moi avons vécu et appris beaucoup de choses ce jour-là.

J’espère que toi aussi tu as pu prendre connaissance de tout ce domaine et trouver une réponse à la plupart de tes questions.

Meilleurs salutations d’Arthur, de Bert, le petit ours, et bien évidemment du Monsieur sympathique du crématorium.

 
Back to content | Back to main menu